Aujourd’hui, je vais vous parler de mon expérience de jeune fille au pair !

 

Il y a deux ans j’avais déjà vécu l’expérience d’Au pair combinée à un stage cf article voyager grâce aux stages. Cette expérience avait été merveilleuse, mais très occupée par mon stage en communication digitale j’étais plus baby-sitter qu’Au pair.

Aujourd’hui je rentre en France après deux mois de réelle expérience en tant que jeune fille au pair.

Alors non, je ne me suis pas réveillée un matin avec la lumière de vouloir m’occuper de minimoys parlant anglais.
Je traînais sur Facebook, et j’ai vu un partage d’une amie d’une amie d’une amie cherchant une « Au Pair pour l’été » et je me suis dis et pourquoi pas !

Je trouvais ça génial car j’y voyais l’occasion « de vivre une nouvelle aventure ! » et aussi un peu de « je vais m’améliorer mon anglais » et de « cool je vais gagner de l’argent tout en voyageant ! »

L’été est arrivé, à peine de retours à Paris, (rentrant de Cuba 2 jours avant, cf page Cuba). Je re décollais pour Chicago !

A mon arrivée ma host family m’a accueillie avec beaucoup de gentillesse.

Être au pair c’est tout d’abord une expérience passionnante pour la découverte d’une ville, d’une culture et l’amélioration de la langue (dans mon cas l’anglais). Mais attention, il faut être conscient(e) qu’il y aussi quelques inconvénients.

Au pair, ce n’est pas de tout repos !

En deux mois :

  • J’ai joué au moins 1000 au petit train.
  • J’ai lutté pour qu’ils restent assis pour diner et ne courent pas la bouche pleine de mac & cheese.
  • Je connais la bande-son de Thomas &his friends et de Paws Patrol par cœur.
  • J’ai déclenché le détecteur de fumée en faisant réchauffé des nems.
  • J’ai inventé des stratagèmes pour les mettre au lit ou dans le bain sans pleurs.
  • Je me suis ennuyée souvent, à n’avoir à m’occuper d’eux le soir après la crèche.

Ce dernier point est le plus important, ça été le plus difficile pour moi car je ne tiens pas en place, le fait de ne pas avoir d’objectifs intéressants de la journée a été compliqué.
Mais relativisons, ça m’a permis de me balader (beaucoup beaucoup beaucoup) et de faire du shopping (beaucoup trop) et de m’occuper de mon blog puis en août de bosser pour bébé voyage. cf site

Si tu es une future au pair et que tu me lis, n’annule pas pour autant tes billets !

J’ai vécu une expérience inoubliable, au sein d’une famille d’une autre culture, j’ai amélioré mon anglais. Je te rassure, je les aime quand même, ces petits monstres.

Au pair, ce n’est pas le job le plus facile au monde. Tu habites chez ton employeur. Tu vois donc tes boss en pyjama. Et va expliquer à un enfant que tu as des horaires de travail… Tu dois t’adapter à l’éducation des parents.

Et surtout, je dois dire, au pair, c’est être nourrie, logée et avoir un petit salaire qui te permet de découvrir la vie locale ! Et alors ça c’est vraiment cool.

Un vraie expérience passionnante !

  • J’ai rencontré des copines..  Au pair évidement !
  • J’ai profité du lac du Michigan.
  • J’ai dévalisé Marshalls plusieurs fois… C’est une chaîne de magasins outlets.
  • J’ai rencontré plein de monde.
  • J’ai fait ma touriste à FOND, sur le Navy Pier, la Willis Tower, ect
  • J’ai essayé de boire des verres de vins aux restos avec les filles mais je suis beaucoup trop jeune voyons j’ai 20 ans et ici c’est 21 ou rien.
  • J’ai découvert les pizzas qui ressemblent à des quiches avec beaucoup beaucoup beaucoup de fromage.
  • J’ai mangé beaucoup de gras, donuts, cupcakes, burgers,…
  • J’ai adoré qu’on puisse parler si facilement à la personne devant nous au Starbuck.

En fin de compte, j’ai dépensé presque autant d’argent que j’en ai gagné, si on compte les billets d’avion. Mais j’ai eu l’impression de vraiment profiter, et c’est ce qui compte !

Un séjour enrichissant !

Nicolas Bouvier disait : « Certains pensent qu’ils font des voyages, en fait, c’est le voyage qui vous fait et vous défait. »

J’ai gagné de ce séjour :

  • Des progrès en anglais.
  • Des découvertes culturelles et un amour particulier pour ce pays et ses habitants.
  • De super copines rencontrées sur place ou virtuellement grâce à une super page Facebook : mettre le lien (coucou Anna, Lou, Louisa, Marit, Anja,..)
  • Une envie de partir encore et encore vivre dans d’autres pays !

Tout ça pour dire que ces deux petits mois d’au-pairiat ont été bien plus qu’un petit séjour à l’étranger…

D’ailleurs, je pense que l’expérience est tellement enrichissante que j’aimerais peut-être un jour la tenter dans l’autre sens : accueillir chez moi un ou une au pair. J’ai largement le temps pour ca et de nombreux détails à prendre en compte avant.. genre une maison, et des enfants, voyez ?

Bref, ce n’est pas pour tout de suite !

Et toi, tu as été au pair ? Tu as aimé cette expérience ? Raconte !

Capucine